We are Off\On ! We are Van Peebles ! You are Van Peeble!

Dans le cadre de Off\On ! #3 qui aura lieu le Samedi 12 mars à la Halle au Beurre de Saint-Aubin-du-Cormier, We are Van Peebles nous a fait le plaisir de nous accorder une interview pour finir de convaincre les derniers hésitants…

We are Van Peebles, c’est un nom de groupe qui claque. Référence cinématographique à l’acteur Melvin Van Peebles (où à son fils Mario ?) que vous avez peut-être croisé à Acapulco ou rien à voir ?

Rien à voir, on a vu aucun de leurs films et cultiver cette ignorance pour un groupe qui porte leur nom nous fait marrer. Cependant l’idée de faire un ciné concert sur une de leurs production nous à traversé l’esprit, peut être un futur projet.

Vous vous définissez comme un groupe de “math rock”, et même de “math punk”. Pourriez-vous nous décrire un peu ce qui se cache derrière ces mots un peu barbares – et pas très glamour ! – et comment vous en êtes arrivés à appréhender cette musique ?

Pas très glamour et plus vraiment actuel. On ne se pose pas vraiment la question de l’étiquette, le math-punk nous a été collé à nos débuts en relation à l’énergie dégagée et le coté parfois complexe des morceaux.

Votre musique est basée sur une complexité technique et rythmique assez poussée. Cette complexité se retrouve-t-elle au niveau du processus d’écriture?

La vraie complexité se retrouve dans le choix de composer à trois en répé, l’idée étant de partir de rien et d’avancer ensemble. Et il est vrai que d’une manière générale on aime bien ces styles de musiques alambiquées.

Votre dernier EP “Chill out at Acapulco” est assez tubesque, avec son motif musical hyper entêtant, et lorgne vers le “post rock”. Est-ce une volonté d’élargir vos horizons musicaux et de conquérir un nouveau public ?

Ce n’est pas réfléchi. Pour Acapulco, on s’est dit « Tiens ! Si on faisait un morceau avec une cloche et un clavier 8-bit ». On fonctionne plutôt à la spontanéité bien qu’on essaye de trouver un liant entre nos différents morceaux que ce soit dans leurs sonorités ou compositions.

Vous avez plusieurs EPs à votre actif, disponibles sous divers formats (CD, 45 tours et même cassette !) mais pas encore de long format. Est-ce un choix délibéré ou l’opportunité ne s’est-elle pas encore présentée ?

Jusqu’ici le format court nous correspondait : composer 4/5 morceaux homogènes nous prend du temps du fait d’écrire à trois. Le choix d’un long format n’aurait pas été pertinent et on ne souhaitait pas deux ambiances différentes sur une même sortie.Depuis le 45t, nous avons ralenti le rythme des sorties pour s’essayer à l’album. Nous ne sommes pas encore à l’étape de production mais la composition avance bien.

Une dernière petite question, pour nous qui sommes impatients de vous voir jouer : à quoi ressemble un concert de We are Van Peebles en 3 mots (ou plus si le cœur vous en dit !) ?…

Amour Gloire et beauté

Interview réalisée par Julien for Off\On !

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, Off\On ! #3, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s