Formica – s/t

Première double chronique sur notre site, dédiée à l’album éponyme de Formica, groupe qui va mettre le feu à la Halle au Beurre de Saint-Aubin-du-Cormier le vendredi 27 novembre pour notre deuxième évènement ! Venez nombreux, on compte sur vous !…

STUn groupe s’appelant Formica ne peut pas être mauvais. Et, en effet, force est de constater que l’écoute du 8 titres éponyme confirme cet a priori positif. Formica propose un rock percutant nourri au Velvet et plus largement au meilleur du rock new-yorkais de jadis à aujourd’hui. De l’art cover (pochettes d’albums toujours très chouettes sur les productions du label “Inmybed”) à la musique en passant par le patronyme, il n’y a donc rien à jeter : c’est frais, ça se mange sans faim. Formica taille la route avec spontanéité, va droit au but et fait mouche sur tous les titres sans chichi ni fioritures. Les tubes s’enchaînent de manière déconcertante (“Podium”…). Une écoute suffit pour que le cerveau soit contaminé toute une journée…

A noter : Christophe Sourice, génial batteur des mythiques Thugs et modèle d’intégrité rock n’ roll a produit “The Stupid Guy”, EP sorti récemment. Il y a des signes qui ne trompent pas.

Thierry for Off\On !

Formica, c’est tout simplement une ligne pure, brillante, sans superflu, le tout avec une finition parfaite. Leur album éponyme, c’est 30 minutes de tout ça, avec une fluidité dans l’enchaînement des morceaux qui laisse pantois ! Ça débute avec “Podium”, qui en trois minutes donne une définition parfaite de rock indé, du moins à mon sens. Trois minutes de simplicité désarmante, tout en énergie et en intensité. Et ce n’est que le début des réjouissances car on enchaîne avec deux morceaux plus travaillés et plus complexes que sont “Telescope” et “Polish speed”, mais toujours aussi tranchants à écouter. On a l’impression que ces gars ont 20 ans, qu’ils sont prêts à vendre leur âme au diable, comme si c’était la première fois qu’ils jouaient ensemble… alors qu’ils ont 15 ans d’expérience derrière eux ! Cet album ne va pas révolutionner le paysage musical du rock mais ce n’est pas l’objectif : ils font beaucoup plus, ils nous apportent des sensations rock qui nous saisissent dès les premiers accords. C’est communicatif, jouissif, entêtant… Des morceaux simples pour des émotions simples mais universelles. Voilà ce qu’est Formica. Et que dire des morceaux comme “My Story”, ou “Happy”, peut-être ma préférée ?… Une collection de petites perles, ou plutôt de bombes supersoniques prêtes à électriser votre cerveau (attention séquelles irrémédiables !)… Encore merci Formica : grâce à vous, j’ai rajeuni de 20 ans et je crois que je suis maintenant prêt à revenir à mes premières amours musicales que mes oreilles avaient un peu délaissées ces derniers temps. Et rien que pour ça, je vous adore !…

A noter : leur dernier EP, “The Stupid Guy”,  sorti récemment, est tout aussi génial que leur album. A écouter d’urgence…

Julien for Off\On !

Inmybed – Novembre 2012 – IMB007

Inmybed – April 2015 – IMB016

Publicités
Cet article, publié dans Découvertes, Off\On ! #2, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s