A Place To Bury Strangers – Transfixiation

Transfixiation

Avec son 4ième album, sorti en février 2015, « A Place To Bury Strangers », s’éloigne des codes du shoegaze pour laisser plus de place à l’inattendu, à l’expérimentation, aux incursions bruitistes et aux poussées industrielles.
Dans « Transfixiation », les New-Yorkais affirment leur identité à travers des compositions singulières mais aussi des choix de production à contre-courant. Ici, le son est revêche, brut, sale, bien loin des effets de manches et de modes actuels.
Le groupe connu comme « le plus bruyant de New-York » donne à entendre des morceaux sombres à l’atmosphère pesante mais à la beauté indéniable. Après une ouverture en relative « douceur » à l’issue atmosphérique, « A Place To Bury Strangers » envoie un rock à la croisée du post-punk et du psyché-sombre ; on est loin des chemises à fleurs. Viennent ensuite les murs aux sons lancinants, les abîmes industriels, les zones angoissantes, les contrées précaires et le no happy end.
Il se dégage de ce disque force et attraction, intensité brute et énergie primitive comme une apnée traversée d’inquiétude, d’insécurité mais jubilatoire.

Dead Oceans – Février 2015

Martial for Off\On !

Publicités
Cet article, publié dans Playlist #4, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s