The Divine Comedy – Absent Friends

The divine comedy

La découverte que je vous propose ce mois-ci est à la fois divine, tragique, romantique, baroque et bien sûr pop. C’est tout ça, l’univers de “The Divine Comedy”, un parfait équilibre entre la  grandiloquence des arrangements et la finesse de la voix de Neil Hannon. C’est décalé, très british et pourtant ça fonctionne… Fermez les yeux et laissez-vous bercer par ce dandy romantique : dégustez chaque bouchée de “Charmed Life”, swinguez avec les yeah de “Come Home Billy Bird”, laissez-vous emporter par ce départ entêtant de “Absent Friends”, et bien sûr par ce final éblouissant et mélancolique de “Our mutual friend”, deux minutes en apnée symphonique… Attention, on est souvent vidé après l’écoute d’un album de “The Divine Comedy”, mais on est bien…

Et oui, The Divine Comedy, groupe essentiellement composé du seul Neil Hannon,  c’est tout un programme qu’il m’est pratiquement impossible de chroniquer sérieusement (dans tous les sens du terme)… Pour ma part, j’ai découvert son univers avec son EP “A short Album of Love” sorti en ce début de millénaire (et bien sûr un 14 février), qui en 7 chansons nous explique ce qu’est l’Amour avec un grand A. Cet album est carrément démesuré, l’orchestre emporte tout sur ce passage, c’est carrément jouissif, et c’est ainsi que je suis tombé raide dingue de cet opus… Ensuite est venu l’album “Fin de siècle”, dans la même veine, encore plus ambitieux avec l’introduction de 50 choristes du Crouch End Festival (oui, il est vraiment dingue ce gars-là…) et des orchestrations toujours aussi démentielles. Ca nous donne notamment “Generation Sex”, une chanson pop ultime que je vous supplie ou même que je vous ordonne d’écouter… C’est alors que notre dandy décida de se rebeller, à la surprise générale (sans doute la crise de la trentaine), et de de nous faire un album rock avec “Regeneration” avec au commande un certain Nigel Godrich. Clairement moins bon, quoique parsemé de pépites, il servira de tremplin pour sa renaissance et son chef-d’oeuvre “Absent friends”… Ayant déjà décrit l’album en introduction, je ne peux que revenir sur “Our mutual friend”, ma (deuxième) chanson pop ultime, qui est à la fois la porte d’entrée mais aussi celle de sortie de cet album. Tout est concentré dans ces 6 minutes, tout ce qu’il a fait et peut-être fera est là, il a tout simplement réussi à composer “sa chanson parfaite”. Attention, ce n’est pas réducteur, c’est juste que chaque seconde sonne The Divine Comedy dans ce morceau… Après avoir atteint ce nirvana, il a depuis enchaîné sur deux albums, “Victory for the Comic Muse” et “Bang Goes the Knighthood”. Il maintient son cap, sa ligne directrice et étrangement, j’accroche toujours alors que je ne suis plus surpris. Il n’a plus besoin de surprendre, ses talents d’écriture sont là et ça suffit largement à combler ses admirateurs dont je suis…

Pour vous donner une petite idée plus concrète de ce drôle d’énergumène, je vous conseille le concert qu’il a donné le mois dernier à la Philharmonie de Paris, enregistré par Arte (http://concert.arte.tv/fr/divine-comedy-la-philharmonie-de-paris). Le spectacle en vaut la chandelle, je vous l’assure… Soit dit en passant, plutôt bien vu ce concert avec l’exposition de David Bowie en parallèle, car il existe de vraies similitudes entre Neil Hannon et le Bowie de la première période (connaissez-vous un certain album “Hunky Dory”, le chef-d’oeuvre de David Bowie ?…). D’ailleurs, la coïncidence est assez troublante me concernant, car la seule fois que j’ai eu la chance de voir The divine Comedy en concert, c’était justement pour remplacer au pied levé David Bowie, un certain mois de juillet 2004, en plein coeur de la Bretagne… Ce jour-là, il nous a fait une petite reprise tout en subtilité d’un gros tube d’un groupe chroniqué lors de notre précédente playlist, je vous laisse découvrir ça …

March 29th 2004 – Parlophone

Julien for Off\On!

Publicités
Cet article, publié dans Playlist #4, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s